Call: 0123456789 | Email: info@example.com

Genererdutrafic.com: référencement, web marketing et publicité

Traduction français espagnol : quel espagnol pour quel marché ?


Vous souhaitez traduire votre site web, une brochure technique, un mode d’emploi vers l’espagnol ? Oui, mais quel espagnol choisir ? Celui d’Espagne, d’Equateur, d’Argentine, du Pérou, du Mexique Cette langue romane compte plus de 500 millions de locuteurs dans le monde se plaçant ainsi au troisième rang mondial derrière l’anglais et le mandarin. Elle présente de nombreuses variantes puisque pas moins de 21 pays ont l’espagnol comme langue officielle.

Une grammaire différente

  Le tutoiement (tú) et le vouvoiement (usted) existent dans tous les pays hispanophones. En revanche, seuls les Espagnols distinguent le vous collectif dans un contexte familier “vosotros” et dans un contexte formel “ustedes”. Les Latino-américains utilisent “ustedes” pour s’adresser à plusieurs personnes quel que soit le degré de familiarité des interlocuteurs. Vous ne vous adresserez donc pas de la même manière à vos clients d’Espagne qu’à vos clients d’Amérique latine.

Par ailleurs, sachez qu’il existe encore une autre façon de tutoyer en Argentine, en Uruguay et dans une moindre mesure au Paraguay. Dans ces pays, on utilise « vos » à la place de « tú », et cette particularité va encore plus loin puisque le fameux “voseo” répond à une conjugaison propre. En conservant ce régionalisme dans vos campagnes publicitaires ou autres documents marketing vous générez un véritable dialogue avec vos clients.

Et le vocabulaire ?

Une société de téléphones mobiles commercialise des « móviles » en Espagne mais des « celulares » en Amérique du sud.
Une entreprise informatique vend aux Espagnols des « ordenadores » mais des « computadoras » aux Latino-américains.
Un constructeur automobile produit des « coches » en Espagne, des « carros » en Colombie ou au Mexique et des « autos » en Argentine.

Même si les différences lexicales sont nombreuses, les hispanophones communiquent entre eux et se comprennent sans aucune difficulté qu’ils soient Espagnols, Chiliens, ou Uruguayens ce qui pourrait plaider pour une traduction dans un espagnol “neutre”.
Néanmoins, pour établir une relation de proximité avec votre client, le rassurer et instaurer une relation de confiance, rien de tel que de promouvoir les variantes régionales.

Alors comment choisir ?

Lorsque vous choisissez l’espagnol le plus pertinent pour vos besoins de traduction français espagnol, vous devez prendre en compte deux éléments principaux : votre budget et votre cible.

Définir son budget

Vous disposez d’un budget et de délais plutôt serrés ? En optant pour un espagnol neutre, vous pourrez créer un message unique et atteindre à la fois l’ensemble de la communauté hispanophone d’Espagne et d’Amérique latine. Certes, l’espagnol “universel” n’est pas usité au quotidien, mais il s’utilise à des fins pratiques et commerciales et il vous permettra de communiquer à un moindre coût. Il s’agit de bannir les régionalismes et de tendre vers un vocabulaire compris par l’ensemble des clients.

Connaître sa cible

Votre budget est plus important ? Proposez alors différentes variantes de votre contenu. Avant de confier votre projet à une agence de traduction, interrogez-vous sur vos marchés prioritaires et informez votre agence de vos choix. En offrant à vos prospects un contenu localisé dans leur espagnol, vous renforcerez votre légitimité sur leur marché, et vous pourrez ainsi mieux vendre et parfaire votre image de marque.

Cultures Connection est à votre service pour vous aider à définir l’espagnol le plus approprié. En fonction du choix arrêté, un chef de projet confiera votre demande à un traducteur professionnel natif du pays que vous ciblez.

Have any Question or Comment?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *